Webinar: Digitalisation du commerce en 2020 et perspectives.

Un game-changer pour les vendeurs en ligne.

#B2B
#B2C
#Retail
#Marketplaces
#Dropshipping

#WebMarketing
#SocialCommerce
#TVA
#Douanes
#CMS

#SaaS, PWA
#Logistique
#DNVB
#ePayments
#VR, AR, 5G

Comprendre la 4ème révolution industrielle à l’aube de la 5G.

Challengez votre vision, vos choix technologiques, votre stratégie commerciale et d’acquisition en ligne.

Affinez votre stratégie, enrichissez votre vision du e-commerce B2B/B2C/DTC, du retail, de produits ou de services, dans un contexte technologique, comportemental, marketing, réglementaire et macro-économique complexe… et encore en devenir.

Un webinar agrémenté de nombreuses études de cas.

Vendredi 09:00 – 12:00
Central European Time
30€ TTC

Programme

  1. Changements réglementaires, le “game changer” dont personne ne parle.
    • La décennie 2010-20 restera comme l’ère du e-commerce dérégulé.
    • TVA, transport, douanes: les carte du commerce en ligne vont être redistribuées entre 2021-25
  2. Contexte macro-économique, géopolitique et démographique.
    • 2020-30, la décennie VUCA: vulnérabilité, incertitude, complexité, ambiguïté
  3. GAFA, BATX et SuperApps.
    • La plate-formisation du B2B et du B2C de produits et de services
    • GAFA vs. BATX
    • L’influence numérique croissante de la Chine
    • Qui pourrait être le disrupteur? Alibaba? Shopify? AirBnB? Apple? Uber?
  4. Les nouvelles tendances technologiques. Cloud, SaaS, API, Data-as-a-service.
    • Le SaaS est le carburant de la transformation numérique et de l’entreprise adaptative
    • Les API détiennent la clé d’une transformation numérique réussie
    • Le e-commerce « headless » piloté par API permet une innovation continue sur tous les frontend
    • Data-as-a-service, approcher un SI comme un accès aux autoroutes de l’information
  5. Les données personnelles. Vers le shopping dynamique et personnalisé.
    • Le “Privacy by design”: les consommateurs commenceront à vendre leurs propres données
    • Votre comportement en magasin sera jumelé à vos données en ligne
    • Le shopping dynamique et personnalisé grâce à l’IA et au Machine Learning
    • L’analyse prédictive grâce au Big Data
  6. Le eCommerce mobile devient plus rapide et plus fluide.
    • Mobile First vs. Mobile Only
    • Les applications web progressives (PWA)
    • La friction du checkout mobile disparaîtra
    • eWallets
    • Le retour du code QR
    • Vers l’avènement des super-apps
  7. De nouveaux leviers.
    • Commerce social & marketing d’influence, les réseaux sociaux et services de messagerie deviendront transactionnels
    • les emails deviendront des pages web interactives
    • la plupart du marketing de contenu sera vidéo
    • la syndication du contenu, le contenu généré par les utilisateurs
    • Audio et TV programmatique, live shopping, Binge Shopping, gamification
  8. Les nouvelles tendances de recherche.
    • le commerce conversationnel, la recherche vocale
    • les chatbots pour améliorer l’expérience client
    • une recherche par image vaut mille mots
    • la géolocalisation
  9. Les nouvelles tendances Webmarketing
    • Au-delà du duopole Google/Facebook
    • Le point de saturation
    • L’attribution online-to-offline
    • La fin du cookie tiers et des “likes”
    • Native Ads, RTB
    • L’enjeu du temps d’attention
    • Vers le marketing immersif
  10. Sociologie du consommateur & nouveaux business models
    • Les consommateurs activistes et l’essor du commerce éthique
    • Les DNVB
    • Le marché de l’occasion et de la location
  11. Le B2B prend le virage DTC
    • La désintermédiation
    • Les consommateurs veulent transiger directement avec les marques
    • Le dropshipping
  12. Logistique
    • La généralisation de la livraison gratuite en 48h
    • l’unification des stocks et le multicanal
    • L’enjeu du dernier kilomètre et du click & collect
    • La multiplication des entrepôts et des zones franches
    • Livraison on-demand, dans votre frigo, le coffre de votre voiture ou votre garage
    • Vers la livraison à latence négative
  13. Futur
    • 5G, AR, VR, IA
    • La réalité augmentée (RA) dans votre salon ou sur votre smartphone
    • L’homme augmenté
  14. Best practices “Tech & Acquisition”
    • CAC vs. LTV
    • La longue traîne: un grand nombre d’articles rares qui séduisent un petit nombre de gens avec une faible concurrence.
    • Produit vs. Offre
    • le rôle du code barre
    • Paiements, réconciliations bancaires, BFR
    • Le piège du paiement échelonné
    • Fragmentez les prestataires !

Le commerce

connecté

Le e-commerce perd son “e”, les zones de chalandises se fragmentent, les frictions disparaissent, le potentiel digital augmente, la concurrence est plus intense, le bruit numérique plus fort, la façon dont les gens consomment change, les compétences se verticalisent.

95% des achats seront facilités par le Digital en 2040 (Nasdaq)

La guerre entre le commerce online et les magasins physiques sera bientôt finie. Dans un avenir proche, le commerce connecté sera un continuum de transactions transparent et intuitif, en ligne et dans le monde réel, éliminant les barrières entre les appareils, les plateformes et même les marchands pour créer une expérience de consommation personnalisée, agréable et unifiée.
Le commerce de demain reliera plusieurs marchands, produits, services, méthodes de paiement et appareils sur tous les canaux de visibilité avec des possibilités de ciblage toujours plus précises, le tout en une seule transaction transparente et vérifiée par biométrie, que ce soit dans l’écosystème Amazon, Google, Facebook/Instagram, Alibaba, Apple, WeChat… et d’autres que nous ne connaissons pas encore.
Dans un monde régi par l’Internet des objets (IoT), notre dépendance envers les navigateurs va commencer à diminuer. Combiné aux applications mobiles, aux interfaces de RA et aux interactions vocales, le navigateur deviendra un canal parmi tant d’autres, et ne sera plus le véhicule de facto pour acheter numériquement produits ou services.
Le parcours client ne sera plus linéaire mais constitué de multiples chemins connectés les uns aux autres, fusionnant les achats en ligne et en magasin, créant un écosystème commercial complètement omnicanal. Les canaux de distribution deviendront interconnectés.
Entre créer une nouvelle demande dans un espace stratégique non contesté et affronter des concurrents sur des marchés existants, repenser ses modèles relationnels, techniques, commerciaux et marketing s’avère donc d’ores et déjà nécessaire.
Le paysage digital se fragmente et s’accélère, son potentiel et la compétition augmentent. La différenciation se diversifiera avec tous les leviers que nous connaissons et ceux qui vont apparaître. Chaque levier de vente s’active de manière différente, le contenu doit être pensé en ce sens. Votre site internet de vente directe au consommateur ou votre offre en marketplace doivent être propulsés dans les écosystèmes choisis et chaque levier d’acquisition doit être piloté en ubiquité avec votre stratégie commerciale et vos ressources financières.
Il vous faudra des expertises verticales pour améliorer la singularité et la visibilité de votre offre, maîtriser vos investissements et exploiter votre potentiel sur tous les canaux et tous les marchés possibles. Les longs cycles de vie des produits et des marques deviendront de moins en moins évidents. Il s’agit TOUJOURS de conduire le changement dès aujourd’hui. Il n’y a pas de fin à votre transformation digitale.

Se tenir au courant des tendances et des changements annoncés est primordial pour se développer dans le paysage du commerce digitalisé.

Ce webinar de deux heures de corrélations de faits et chiffres suivi d’une heure de Q&A est un brainstorming décapant qui vous fera repenser comment vous pouvez tirer votre épingle du jeu dans cette 4ème révolution industrielle qui s’accélère.

Royaume-Uni, le point d’entrée favorable des importations chinoises au coeur de la fraude à la TVA dans l’Union Européenne.

Une analyse sur le fonctionnement de l’Union Européenne, un exemple édifiant de dumping fiscal intra-communautaire aux conséquences démultipliées sur le commerce de produits manufacturés, sur les recettes fiscales de l’UE, celles de ses états membres et sur les entreprise européennes respectueuses de leurs obligations fiscales qui, à défaut de prospérer, essaient d’exister dans un contexte ultra-régulé mais inopérant pour des acteurs économiques étrangers favorisés par un état membre.

Pin It on Pinterest

Share This