Étiquette : Branding

Meghan Markle et le Prince Harry pourraient construire une marque d’un milliard de dollars.

Focus sur le pouvoir d’un couple mondialement connu, symbole des Millenials et pont naturel vers l’économie des influenceurs, avec un pouvoir de KOL monétisable… cher.
$105.000 par publication Instagram d’après Inzpire.me
Avec une fortune déjà estimée à $30 millions, les deux pourraient facilement créer en plus une marque mondiale d’un milliard de dollars.

Lire la suite

Le coût de la contrefaçon, en France, en Europe et dans le Monde.

La contrefaçon ne touche pas que les produits de luxe et des biens de consommation courante, mais aussi des contenus numériques piratés (films, musique, livres, jeux), des produits chimiques, informatiques, médicaux et alimentaires qui peuvent présenter de sérieux risques pour la santé et la sécurité publique. Le commerce de produits contrefaits totalisait $509 milliards en 2016 selon les chiffres de l’OCDE. C’est plus de 3 % du commerce mondial en augmentation de 10% depuis en 3 ans.

Lire la suite

“Don’t buy this jacket”​. Le branding de Patagonia à travers son appel anti-consumériste pour le Black Friday 2011. Etude de cas.

Patagonia nous donne bien plus qu’une leçon de marketing d’engagement, mais une leçon de cohérence. Elle va à l’encontre des normes du monde des affaires et cela fonctionne. Elle se focalise sur l’environnement, non pas comme un moyen d’attirer l’attention des consommateurs, mais comme un engagement incontournable vis à vis d’elle-même et des autres. Elle n’a pas eu à changer de stratégie, elle est née comme ça. Peut-être n’a t-elle même jamais eu de stratégie mais qu’un but : changer le Monde. Patagonia nous pose une question : “Pourquoi votre marque existe-t-elle?”. C’est la motivation personnelle sous-jacente à la raison pour laquelle vous faites ce que vous faites. Ca ne s’invente pas, ça se vit. Etude d’une marque pas comme les autres.

Lire la suite

Nike quitte Amazon : les marques fortes n’ont pas besoin d’Amazon. Jurisprudence annonciatrice d’une ambition hégémonique qu’Amazon n’atteindra pas.

Les efforts continus de Nike pour verticaliser son business et augmenter les ventes directes aux consommateurs ont mis fin à son partenariat avec Amazon: Nike, l’une des marques les plus recherchées sur Amazon, cesse de vendre ses produits directement sur la marketplace. La marque à la virgule n’a pas besoin d’Amazon autant qu’Amazon a besoin d’elle. Les marques ne sont-elles pas les mieux armées pour offrir la meilleure expérience client ? L’ADN phagocyteur de l’ogre Amazon ne le mènera t-il pas au déclin de son activité retail ?

Lire la suite
Chargement

Pin It on Pinterest