Qui est Dr Squatch, cette DNVB qui a fait exploser les compteurs sur YouTube?

30 septembre 2020
Tags: DNVB / Shopify / YouTube
J’accompagne, forme et conseille différents acteurs de l’écosystème (retailers, e-commerçants, grossistes, fabricants, marques) pour les aider à tirer leur épingle du jeu dans un environnement complexe et concurrentiel.
J’aide les décideurs B2B/B2C à faire de bons choix en matière de technologies, de prestataires, d’acquisition puis les accompagne à long terme dans le déploiement des stratégies ecommerce & retail sur leur site web, en marketplaces, en point de vente et sur tous les canaux existants.
Julien Fontaine

entrepreneur e-commerce & consultant freelance au service de la transformation digitale de votre business.

Une vidéo de 4’51 a fait 105 millions de vues sur YouTube en 5 mois. Elle a coûté $20.000. Qui est Dr Squatch, une DNVB américaine de produits d’hygiène pour homme, derrière le carton de cette vidéo virale?
Une histoire bien inspirante pour celles et ceux qui hésiteraient à lancer leur marque en ligne, ou qui l’ont déjà fait et qui ont besoin d’énergie.

Dr Squatch est une DNVB de San Diego qui vend des savons (made in USA) pour l’Homme, fondée en 2013 par Jack Haldrup. 43 employés et 12,5M USD de CA sur Owler (pas d’année).
La boutique tourne sur un #ShopifyPlus avec un checkout avec création de compte client obligatoire désactivé.
Elle permet de créer des bundles, utilise 3 formules d’abonnement, et livre exclusivement aux USA, Canada, UK, Australie.

  • L’idée vient d’un besoin personnel du fondateur
  • Rentable dès le départ
  • Son client type est différent du persona imaginé
  • Visibilité facile et peu concurrentielle sur FB et Google
  • Pas de distribution physique
  • Vidéos virales avec un ROI de dingue !!!
  • Branding de stratège !!!
  • Dr Squatch a son site de vente directe, fait de la ventes B2B, son shop sur Amazon, Ubuy.ae et Ubuy.hk

Dr Squatch sur les réseaux sociaux :

Selon Raindrop, l’agence qui accompagne #DrSquatch, « Depuis 2018, nous avons été en mesure de nous associer à Dr Squatch pour multiplier par 25 leurs ventes et créer une marque incroyable ».

La vidéo de 4’51 ci-dessous arrive n°1 du classement #YouTubeAds Leaderboard edition showcases TrueView for action ads that have gotten the most engagement in 2020. Elle a fait 105 millions de vues sur YouTube à ce jour en 5 mois. Elle a coûté $20.000 selon l’article (mis à jour) de Spokesman, Oct. 2018 ci-dessous.



Traduction complétée d’un article de Spokesman, Oct. 2018: “Voyez comment cet homme de 31 ans gagne des millions en vendant du savon en ligne.”


Quand Amazon est arrivé comme Godzilla dans le monde de la vente au détail, écrasant les magasins physiques avec une livraison rapide, les petites entreprises ont subi les plus gros des dégâts. Mais il y a une nouvelle vague d’entrepreneurs avertis qui continuent de rivaliser avec les géants du commerce de détail, même sur des marchés saturés.

Jack Haldrup, 31 ans, incarne ce passage à la petite entreprise 2.0. Il fait $6 millions par an en vendant un produit qui existe depuis l’Antiquité: un pain de savon. Dans un monde de la vente au détail dominé par des acteurs massifs comme Procter & Gamble et Unilever, comment y a-t-il de la place pour un autre fabricant de savon?

Le savon de Dr Squatch est naturel, à base d’huile végétale et d’une variété d’huiles essentielles parfumées. Il se présente sous la forme d’une barre enveloppée dans un emballage brun, aux senteurs très boisées et sauvages. Le truc du savon est qu’il est fait pour les hommes. Plus précisément, c’est pour le mâle viril qui coupe son propre bois de chauffage, qui veut des savons naturels mais ne veut pas sentir la lavande ou le patchouli.

En quelques années, Haldrup est passé de la vente de quelques barres de savon par semaine dans son appartement du Midwest à l’expédition de 1500 à 2000 savons par jour. Aujourd’hui, les produits de la société sont fabriqués en Indiana et en Caroline du Nord, avec une distribution en Ohio. Haldrup a déménagé à San Diego il y a quelques années et a établi son siège social.

La petite entreprise a maintenu ses frais généraux bas, a déclaré Haldrup, étant rentable dès le départ. La grande majorité des ventes de la société sont effectuées en ligne, les clients s’inscrivant à un abonnement mensuel ou trimestriel pour recevoir régulièrement le savon Haldrup à leur porte. Dr. Squatch compte maintenant 17.000 abonnés actifs, les clients payant entre 6$ et 18$ par envoi selon le nombre de barres de savons qu’ils veulent.

Le savon est peut-être un produit commun, mais cibler ce groupe démographique particulier est nouveau. Les spécialistes du marketing ciblent depuis longtemps les femmes pour ces produits, car les femmes gèrent la majeure partie des décisions d’achat d’articles de tous les jours comme le savon. Mais les temps changent. Grâce à Internet, tout le monde fait des achats en ligne et Haldrup a vu un manque sur le marché.

Haldrup a une affection cutanée auto-immune commune appelée psoriasis, ce qui ne lui permet pas d’utiliser les savons ordinaires des supermarchés. Ils brûlent sa peau, la laissant sèche et irritée. Il a été contraint de rechercher des produits naturels moins agressifs. “J’ai fini par acheter des savons faits à la main sur les marchés fermiers, et ils me faisaient sentir bien sur ma peau“, a déclaré Haldrup. Mais le gars moyen, pensait-il, ne va pas traquer ces produits et les acheter sur un marché fermier. Et ils ne font pas non plus leurs achats dans les magasins d’aliments bio, où ces savons sont largement vendus.

«Notre client n’est pas celui qui fait déjà ses achats chez Whole Foods et utilise le savon du Dr Bronner. Notre plus grand public est l’Amérique du centre. C’est pour le type qui n’envisagerait normalement jamais d’acheter des produits naturels parce qu’il pense qu’ils sont pour les hippies“. L’entreprise s’attendait à ce que le produit décolle dans les grandes villes côtières comme San Francisco et New York. “Mais lorsque nous avons examiné les données de vente, nos plus gros clients venaient d’endroits comme le Kentucky, l’Idaho et le Dakota du Sud“, a déclaré Haldrup.

Matthew Parvis, un autre entrepreneur de San Diego dans la trentaine, a quelques points communs avec Haldrup. Il a également lancé une société d’abonnement qui expédie des produits destinés aux hommes. Son entreprise, cofondée avec sa femme Melissa Parvis, s’appelle Fresh Clean Tees et vend des t-shirts simples aux hommes qui veulent un flux régulier de sous-vêtements impeccables dans leur garde-robe.

Parvis a déclaré que les hommes se réveillent au fait qu’il existe aujourd’hui plus de produits adaptés à leurs préférences. Mais plus que cela, les clients affluent vers des marques comme Fresh Clean Tees et Dr. Squatch parce que les acheteurs sont fatigués d’interagir avec des sociétés géantes sans visage.

«Les gens veulent une expérience plus personnelle ces jours-ci. Si vous achetez un T-shirt Hanes, vous n’avez pas l’impression de faire partie de quoi que ce soit. Vous ne faites pas non plus partie de quoi que ce soit lorsque vous achetez du savon chez Walmart ou Target. Lorsque vous achetez dans des boutiques de marques, les clients rejoignent une petite communauté. Même si l’expérience des petites entreprises a disparu dans un sens traditionnel, elle rebondit d’une manière différente. J’adore le fait que les entrepreneurs qui sont excellents en marketing percent dans des espaces plutôt saturés, comme les savons et les t-shirtsMatthew Parvis

Haldrup, ancien consultant en sécurité informatique, n’est pas un gourou typique du marketing. Il n’a aucune formation supérieure dans le domaine. Son diplôme de premier cycle est en finance et il possède une maîtrise en systèmes d’information. Mais il était assez averti pour voir le potentiel dès le début dans les publicités Facebook, engageant la plupart de ses dépenses publicitaires sur les médias sociaux.

Mon produit convient parfaitement à la publicité sur Google, car personne ne recherche le “savon naturel pour hommes”. Mais il est aussi parfait pour les publicités Facebook. Un mois après avoir appris cela, nous avons triplé nos ventes.” Haldrup

Parvis a déclaré que les publicités Facebook étaient également essentielles au succès de son entreprise. Environ 90% des acquisitions de clients chez Fresh Clean Tees proviennent de Facebook Ads. “Cela a été une énorme plate-forme de croissance pour nous“, a déclaré Parvis.

Dr Squatch a également investi beaucoup d’argent dans la création de publicités qui méritent d’être regardées. Haldrup a payé 20.000 $ à une agence pour filmer une vidéo humoristique sur leur savon. Et cela a payé rapidement. La vidéo s’est répandue en ligne, totalisant jusqu’à présent plus de 105 millions de vues. La vidéo à elle seule a fait passer le nombre d’abonnés de 11.000 à 48.000 en seulement 5 mois (données mise à jour).

Avec les médias sociaux et leurs propres boutiques en ligne, Haldrup et Parvis n’ont pratiquement pas besoin de partenaires commerciaux. Haldrup a déclaré que faire entrer son savon dans les magasins physiques ne valait guère son temps. “À moins qu’il ne s’agisse d’un magasin à grande surface, le volume qu’ils font est si petit. Cela ne bougera pas l’aiguille pour nous.

Dr Squatch s’est étendu à la vente d’autres produits d’hygiène pour hommes, comme le shampooing et le revitalisant, l’huile à barbe et la crème à raser. “Il y a dix ou 15 ans, la seule façon de vendre ce produit aurait été de s’introduire dans des magasins comme Target ou Walmart“, a déclaré Haldrup. “Cela aurait été difficile pour un gars comme moi. C’est incroyable de vivre à une époque où cela est possible.”



Source: Spokesman, Oct. 2018

#

Précédent

$

Suivant

Webinar

Digitalisation du commerce & perspectives. 2021, avant et après.

Comprendre la 4ème révolution industrielle à l’aube de la 5G.
Challengez votre vision, vos choix technologiques, votre stratégie commerciale et d’acquisition en ligne.

Affinez votre stratégie, enrichissez votre vision du e-commerce B2B/B2C/DTC, du retail, de produits ou de services, dans un contexte technologique, comportemental, marketing, réglementaire et macro-économique complexe… et encore en devenir.

Un webinar agrémenté de nombreuses études de cas.

Vendredi 09:00 – 12:00
Central European Time
30€ TTC
J’accompagne, forme et conseille différents acteurs de l’écosystème (retailers, e-commerçants, grossistes, fabricants, marques) pour les aider à tirer leur épingle du jeu dans un environnement complexe et concurrentiel.
J’aide les décideurs à faire de bons choix en matière de technologies, de business model, de constitution de réseau de distribution et d’approvisionnement, d’acquisition client en ligne puis les accompagne à long terme dans le déploiement des stratégies et la bonne application opérationnelle.
Julien Fontaine

Entrepreneur e-commerce B2B B2C DTC, consultant freelance.

Envoyez moi un email

Réservez 1h de consulting (100€)

Pin It on Pinterest

Share This