La cannibalisation sectorielle du commerce

Certaines catégories de produits se vendent presque exclusivement en ligne, les offres les plus attractives ont la visibilité, donc les ventes.

Les sites de vente directe de ces marchands et leurs offres respectives sur les places de marché du Top 10 du e-commerce français acquièrent leur visibilité en SEO, SEA, marketplaces, regarteting, affiliation, social ads, native, programmatique, sites de cashback, coupons de réduction… bref, partout.

Un concurrent européen qui s’acquitte de la TVA ne peut ni lutter pour sa visibilité, ni espérer intéresser le client par un différentiel de prix trop défavorable.

Une nouvelle ère du commerce a commencé, les consommateurs adoptent pleinement l’achat en ligne. À l’échelle mondiale, 82% de tous les consommateurs ont acheté en ligne en l’espace de trois mois. Au total, 2,1 milliards de personnes devraient acheter des produits en ligne d’ici 2021. Une grande partie de ces ventes sera probablement réalisée à de smartphones, compte tenu que le consommateur vérifie son téléphone 25 fois par jour en moyenne (alors que le consommateur occidental moyen le fait 50 fois par jour).

Les données montrent que la croissance du commerce électronique dépasse celle des revenus hors ligne: alors que ce dernier devrait connaître une croissance annuelle de 4% entre 2019 et 2023, le commerce électronique augmentera de 17% par an, ce qui représentera environ 20% de la part mondiale de la vente au détail en 2023. Cela stimulera la croissance mondiale de la livraison de colis entre les entreprises de consommation (B2C) et interentreprises (B2B). (World Economic Forum).

Les parts de marché d’Amazon.com sur le commerce en ligne.

Selon Kantar, Amazon réalisait 22,2% des ventes de produits en ligne en France et capturait 50% de la croissance du e-commerce en 2019. D’après DigitalCommerce360, la part de marché du commerce électronique d’Amazon.com aux US était de 33,7% en 2018.

Mettre en perspective ces données avec les parts de marché en ligne d’Amazon aux Etats-Unis par catégorie de produits laisse imaginer ce qu’elles peuvent être en France et en Europe.

Selon une analyse de 2018 de ecommerceDB, Amazon.com détient une part de marché de plus de 45% dans Electronics & Media, surpassant les autres principaux acteurs, tels que Apple.com, Bestbuy.com, Walmart.com et Dell.com. Dans les jouets, les loisirs et le bricolage, les meubles et les appareils électroménagers, ainsi que dans l’alimentation et les soins personnels, amazon.com génère également les ventes nettes les plus élevées aux États-Unis.
Ce n’est que sur le marché fragmenté de la mode américaine que Amazon.com se classe deuxième après Macys.com, suivi de Gap.com, Nordstrom.com et Kohls.com.

Amazon possède plus de la moitié du marché du commerce électronique dans sept catégories de vente au détail
Amazon possède plus de la moitié du marché du commerce électronique dans sept catégories de vente au détail.
  • de PDM en ligne Electronics & Media détenues par Amazon aux USA en 2018 (ecommerceDB), surpassant les autres principaux acteurs, tels que Apple, Bestbuy, Walmart et Dell. 45% 45%
  • des produits les plus achetées sur Amazon sont des vêtements, chaussures et bijoux (Feedvisor, 2018). 43% 43%
  • des produits les plus achetées sur Amazon sont des produits de maison et cuisine (Feedvisor, 2018). 39% 39%
  • des produits les plus achetées sur Amazon sont des produits de beauté et soins personnels (Feedvisor, 2018). 36% 36%
  • des produits les plus achetées sur Amazon sont des livres (Feedvisor, 2018). 33% 33%
  • des produits les plus achetées sur Amazon sont des téléphones portables et accessoires (Feedvisor, 2018). 28% 28%

La cannibalisation de certaines catégories de produits

Complément d’infos : Les marques de petit électroménager chinoises sont-elles en train d’aspirer la concurrence? Article de Valentin Karimpour de foxintelligence à lire à ce sujet : “Depuis le premier semestre 2018, les marques chinoises représentent près de la moitié des ventes réalisées sur les places de marché du petit électroménager (PEM) d’entretien. Elles n’en représentaient que 8% au premier semestre 2017. Au S1 2019, le top-3 chinois représente déjà 43% des ventes de PEM d’entretien sur les marketplaces quand le top-3 non chinois en représente 27%“.

  • des produits hi-tech sont achetés en ligne en 2017 (Fevad). 23% 23%
  • de l’électroménager est acheté en ligne en 2017 (Fevad). 18% 18%
  • de l’habillement est acheté en ligne en 2017 (Fevad). 13% 13%
  • des meubles est acheté en ligne en 2017 (Fevad). 13% 13%
La croissance de la pénétration des ventes en ligne des 1000 premiers détaillants américains dans 14 catégories de marchandises.
De nouvelles catégories de produits s’achètent en ligne et de nouveaux modèles commerciaux émergent.
La croissance du e-commerce peut être largement attribuée aux catégories de produits “traditionnelles” telles que les livres, les vêtements et l’électronique.
Ces dernières années nous avons vu de nouvelles catégories évoluer en ligne. La figure ci-dessous montre que des catégories telles que les pièces automobiles, les fournitures pour animaux de compagnie, les meubles, les soins pour bébés et le jardinage rattrapent rapidement leur retard et gagnent du terrain en termes de part en ligne et omnicanale aux États-Unis.

Des catégories telles que les produits d’épicerie et les produits de santé sont encore principalement achetées en magasin, mais la pénétration en ligne a considérablement augmenté. Dans l’ensemble, nous continuerons de voir de plus en plus de catégories de produits entrer et réussir sur le champ de bataille numérique au cours des prochaines années, entraînant une augmentation des livraisons au dernier kilomètre et contribuant à l’émergence de nouveaux modèles commerciaux tels que Uber Freight, Instacart et Liefery.

Changement numérique et omnicanal continu dans toutes les catégories

Changement numérique et omnicanal continu dans toutes les catégories

Pin It on Pinterest

Share This