Meghan Markle et le Prince Harry pourraient construire une marque d’un milliard de dollars.

15 janvier 2020
J’accompagne, forme et conseille différents acteurs de l’écosystème (retailers, e-commerçants, grossistes, fabricants, marques) pour les aider à tirer leur épingle du jeu dans un environnement complexe et concurrentiel.
J’aide les décideurs B2B/B2C à faire de bons choix en matière de technologies, de prestataires, d’acquisition puis les accompagne à long terme dans le déploiement des stratégies ecommerce & retail sur leur site web, en marketplaces, en point de vente et sur tous les canaux existants.
Julien Fontaine

entrepreneur e-commerce & consultant freelance au service de la transformation digitale de votre business.

Meghan Markle et le Prince Harry ont officiellement annoncé via leurs comptes Instagram et leur site web lancé la semaine dernière SussexRoyal.com le 8 janvier qu’ils se retireraient en tant que membres “seniors” de la famille royale et avaient l’intention “de devenir financièrement indépendants”.
“Harry et Meghan ont clairement fait savoir qu’ils ne veulent pas dépendre des fonds publics dans leur nouvelle vie”, a écrit la reine.
Avec une fortune déjà estimée à $30 millions, les deux pourraient facilement créer en plus une marque mondiale d’un milliard de dollars, d’après BusinessInsider.

La cofondatrice d’Inzpire.me, Marie Mostad, a suggéré que l’annonce de Meghan et Harry sur Instagram était en soi “un grand écart” par rapport à la manière dont les nouvelles royales sont généralement annoncées. “C’est peut-être la première des nombreuses modernisations que nous voyons dans la famille royale”, a-t-elle noté.
Harry et Meghan pourraient s’attendre à gagner jusqu’à $105.000 par publication Instagram sponsorisée.

Une marque à $1 milliard, l’exemple Kylie Jenner

Le 12 janvier, David Haigh, CEO de Brand Finance, une société de conseil en évaluation de marque, a déclaré à WWD qu’il serait surpris si Harry et Meghan ne pouvaient pas transformer leur célébrité en une marque à un milliard de dollars. Il a même cité la société de cosmétiques Kylie Cosmetics comme un phénomène reproductible pour le couple royal.
En novembre dernier, le groupe américain de cosmétiques Coty a annoncé son intention d’acquérir une participation de 51% pour $600 millions dans la marque de produits de beauté de la jeune milliardaire de 22 ans Kylie Jenner, star des réseaux sociaux, pour $600 millions, , valorisant Kylie Cosmetics à $1,2 milliard.

De source personnelle, Kylie Cosmetics qui est propulsé par Shopify Plus détiendrait le record de commandes de la solution e-commerce canadienne, avec près de 20.000 checkouts par minute lors d’opérations commerciales ponctuelles !

La marque Sussex Royal

Des offres de livres et de films à des prises de parole publiques en passant par le lancement de produits de marque, le prince Harry et Meghan Markle sont prêts à bâtir un empire.

WWD a écrit que 100 marques commerciales ont été déposées l’année dernière, couvrant un large éventail de vêtements de marque Sussex Royal et d’autres marchandises, à première fin de protéger leurs noms au Royaume-Uni afin que d’autres ne puissent pas profiter.
Le Guardian vient d’annoncer qu’une demande d’enregistrement de marque mondiale a été soumise à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle en décembre, dans le but d’enregistrer la marque Sussex Royal en Australie, au Canada, dans l’UE et aux États-Unis. Les dépôts internationaux mentionnent une gamme totale d’articles et de services couvrant des imprimés tels que des magazines et des cartes de voeux, des vêtements allant des chaussures au pyjama, des activités de collecte de fonds et de gestion caritatives, ainsi que des services d’éducation et de protection sociale, y compris l’organisation et la conduite de groupes de soutien émotionnel.

Un couple d’influenceurs KOL

“Il est à noter que chaque fois que Meghan aime une marque de vêtements particulière ou porte quelque chose, ils propulsent instantanément les sites Web et se vendent”, a déclaré David Haigh, CEO de Brand Finance à WWD, insinuant que tous les produits de marque Sussex se vendront sûrement bien, mais aussi que toutes les futures collaborations de mode le feront aussi.

A tel point qu’un site e-commerce, Meghansfashion.com, agrège les produits de vendeurs tiers autour de la garde-robe reconstituée de la duchesse.

Kimai (aussi sur Shopify), une marque de joaillerie londonienne a bénéficié d’une apparition remarquée de Meghan Markle avec une de leurs pièces. “Une photo décisive qui a signé la première incursion de la famille royale du côté des diamants de laboratoire et, de l’autre, la mise en orbite des jeunes créatrices au cœur de la “folie Meghan”. Soit beaucoup de retombées presse et une montée en flèche du nombre de vues et de followers pour Kimaï.” (14,1K followers). LeFigaro, nov. 2019.

“On a lancé Kimaï en novembre 2018, avec moins de 10.000€ soit presque rien. Le fait que Meghan Markle porte les boucles d’oreilles Kimaï nous a propulsées ! Grâce à elle, la marque a été connu très rapidement et nous a fait gagner beaucoup de temps, et grimpé jusqu’à une levée de fond inespérée. Sans elle, nous n’aurions jamais grandi si vite.” Jessica Warch, CEO à Gala.

Listen to “Kimai, la DNVB boostée par Megan Markle” on Spreaker.

Meghan Markle, 1ère influenceuse sur le vêtement

Lyst, le site mondial de recherches dédiées à la mode, a compilé les résultats de son rapport annuel “Year In Fashion” pour mettre en avant les 10 personnalités qui ont le plus influencé les amateurs et amatrices de shopping en ligne cette année.
En première place se trouve Meghan Markle (390K followers sur Instagram). Les choix vestimentaires de la duchesse du Sussex lui ont permis de prendre la tête des célébrités dont le vestiaire a été le plus influent en 2019 selon Lyst. En effet, ses choix vestimentaires ont entraîné une augmentation de 216% des recherches de vêtements ressemblant aux siens. On connait son intérêt pour les robes-chemises, c’est pourquoi on lui attribue l’augmentation de 570% de recherches concernant celles de Club Monaco qu’elle arborait lors de sa tournée royale en Afrique du Sud cette année.

D’autres opportunités pourraient inclure la valorisation de leur statut de célébrité sur Instagram.
La notoriété se vend. Selon MarketWatch, le mariage du couple en 2018 avait apporté un coup de pouce à l’économie britannique et attiré trois millions de touristes supplémentaires au Royaume-Uni, devant “fournir un coup de pouce de 1,05 milliard de livres, ou 1,43 milliard de dollars, à l’économie du Royaume-Uni”, selon la société de conseil Brand Finance.

Heureusement pour les Sussex, comme tout le monde semble les connaître, ils entreront dans une économie dans laquelle la renommée, peu importe la façon dont elle a été acquise, peut facilement être mise à profit à d’autres fins. La YouTubeuse de 18 ans Emma Chamberlain (8,5 millions de followers) qui réalise des vidéos comiques, a maintenant des accords de parrainage avec Louis Vuitton et Hollister. Le YouTuber le mieux rémunéré de 2019 est Ryan Kaji (23,4M followers) un enfant de 8 ans qui examine les jouets; il a maintenant une ligne de jouets et de vêtements, un spectacle de Nickelodeon et un contrat avec Hulu. Il aurait gagné $26 million en 2019.

La plateforme de marketing inzpire.me, qui relie des marques comme Coca-Cola et l’UNICEF à des influenceurs, a déclaré que Harry et Meghan “pourraient s’attendre à gagner jusqu’à $105.000 par publication Instagram sponsorisée“, s’ils choisissaient de monétiser leur présence sur les réseaux sociaux. L’estimation est basée sur le taux d’engagement actuel du compte Instagram @sussexroyal (107M followers) du couple – qui a vu 190.000 nouveaux abonnés dans les 24 heures suivant leur déclaration la semaine dernière, soit plus de nouveaux abonnés que le compte ne gagne au cours d’un mois normal.

À titre d’information, Kylie Jenner, en tête de la Instagram Rich List 2019 de HopperHQ, a un montant maximum par publication sur Instagram estimé à plus de $1,2 million. Pendant ce temps, les Obamas, monétiseraient un post pour un montant maximum de $230.000. Le couple présidentiel avait reçu une avance de $65 millions pour la cession des droits de leurs deux livres respectifs en 2017. Harry et Meghan pourraient facilement gagner leur vie en tant qu’influenceurs en tirant parti de leur compte Instagram @SussexRoyal massivement populaire avec du contenu sponsorisé.
Mais de part son statut, le couple ne devrait pas s’engager pleinement dans une agitation lucrative côté Instagram. Ce n’est qu’une des options pour développer leur marque.

Le couple est à la fois une analogie et un pont naturel vers l’économie des influenceurs.

“Le véritable inconvénient est que le pouvoir de commercialisation que ces royaux renégats pourraient rechercher de manière crédible – pour faire connaître leurs causes mais aussi, vraisemblablement, pour financer le style de vie auquel ils sont habitués – nécessite une attention et une discipline minutieuses dont ils essaient de s’échapper en quittant leurs obligations royales. Comme l’explique Shane Barker, consultant en marketing numérique basé à Los Angeles, le public est capricieux. “La minute où vous cessez de jouer”, dit-il, “ils vont aller trouver quelqu’un d’autre.” The Atlantic

Un symbole des Millenials

“Depuis son mariage avec Harry, elle a déjà été présentée comme une princesse des Millennials : multiraciale, divorcée, suffisamment éclairée politiquement pour désapprouver les chasses traditionnelles aux faisans royaux. Aux yeux de ses détracteurs dans la presse britannique, en particulier cette semaine, elle correspond parfaitement au stéréotype égocentrique de sa génération. Mais le point générationnel le plus pertinent pourrait être celui-ci: comme les entrepreneurs de la génération Y et de la génération Z qui gagnent leur vie en tant que superstars YouTube, elle semble comprendre que son profil élevé a une valeur qui lui est propre.” Joanna Weiss, The Atlantic

En se retirant des obligations des membres seniors de la famille royale, Harry et Meghan poursuivent une stratégie médiatique plus proche de celle des Hollywood A-listers que de l’universalisme grincheux associé à la famille dirigeante.
L’évolution de la famille royale a toujours reflété les changements de la société britannique. Leur décision de devenir “financièrement indépendant” révèle un autre changement de génération. Comme de nombreux autres millenials, le prince Harry est plus socialement libéral que ses aînés et plus disposé à partager ses émotions sur les réseaux sociaux. TheAtlantic

Utiliser leur célébrité pour la philanthropie

Les oeuvres caritatives seront certainement au centre de la marque mondiale que le duc et la duchesse de Sussex sont sur le point de construire, leur déclaration initiale incluait une annonce au lancement futur de leur nouvelle entité caritative, et leurs causes philanthropiques ont été au centre de leur travail en tant que “membres seniors de la famille royale” dans le passé.
Les Sussex n’ont pas encore annoncé l’objectif de leur organisme de bienfaisance, mais leur site Web fait allusion à des causes qui soutiennent l’environnement, le bien-être de la société et l’égalité des genres.
Le site Web de Sussex Royal annonce : “Grâce à l’action communautaire locale et mondiale, un changement progressif peut être réalisé beaucoup plus rapidement que jamais. En 2020, le duc et la duchesse de Sussex prévoient de façonner leur organisme de bienfaisance pour répondre à ces besoins pressants.”

La duchesse de Sussex a récemment signé un accord avec Disney au profit d’un organisme de bienfaisance animalier, a appris le Times.
Cela impliquera la duchesse de faire une voix off en échange d’un don à Elephants Without Borders, une organisation qui aide à protéger les animaux du braconnage.
L’accord offre un aperçu de la vie future du couple, en utilisant leur statut de célébrité au profit de causes choisies.

En attendant, Meghan Markle refuse de retourner aux États-Unis jusqu’à ce que Trump ne soit plus président. Ils iront au Canada.

Sources : The year in fashion, Actually, it would be pretty easy for Meghan Markle and Prince Harry to build a billion-dollar brand, Les tenues de Meghan Markle et Zendaya parmi les plus recherchées de 2019, Coty prend le contrôle de la marque Kylie Cosmetics, Are Meghan Markle and Prince Harry Poised to Build A Billion-Dollar Brand?, Prince Harry and Meghan Markle want to become ‘financially independent,’ but they’re already worth about $30 million — and none of that money belongs to the crown, Coty prend le contrôle de la marque Kylie Cosmetics, Kylie Cosmetics is getting a new CEO just months after the makeup mogul agreed to sell a majority stake in her company for $600 million, Kristen Meinzer, Forbes Top-Earning YouTube Stars, Emma Chamberlain Louis Vuitton, how much other top influencers get, Harry and Meghan Might Not Like the Price of Financial Independence, How Kylie Jenner became the world’s youngest ‘self-made’ billionaire, Harry and Meghan Won’t Play the Game, Meghan Markle and Prince Harry will focus on their new charit, Tous les chiffres sur le marketing d’influence en 2019

Copyright, Julien Fontaine – Tous droits réservés

#

Précédent

$

Suivant

Webinar

Digitalisation du commerce & perspectives. 2021, avant et après.

Comprendre la 4ème révolution industrielle à l’aube de la 5G.
Challengez votre vision, vos choix technologiques, votre stratégie commerciale et d’acquisition en ligne.

Affinez votre stratégie, enrichissez votre vision du e-commerce B2B/B2C/DTC, du retail, de produits ou de services, dans un contexte technologique, comportemental, marketing, réglementaire et macro-économique complexe… et encore en devenir.

Un webinar agrémenté de nombreuses études de cas.

Vendredi 09:00 – 12:00
Central European Time
30€ TTC
J’accompagne, forme et conseille différents acteurs de l’écosystème (retailers, e-commerçants, grossistes, fabricants, marques) pour les aider à tirer leur épingle du jeu dans un environnement complexe et concurrentiel.
J’aide les décideurs à faire de bons choix en matière de technologies, de business model, de constitution de réseau de distribution et d’approvisionnement, d’acquisition client en ligne puis les accompagne à long terme dans le déploiement des stratégies et la bonne application opérationnelle.
Julien Fontaine

Entrepreneur e-commerce B2B B2C DTC, consultant freelance.

Envoyez moi un email

Réservez 1h de consulting (100€)

Pin It on Pinterest

Share This